Assurances moto

Le montant de votre assurance moto va se définir en fonction de votre expérience de conduite, de votre âge, de la puissance et des caractéristiques techniques de votre moto.
Pour rappel, il existe deux types de permis pour la conduite de moto : le permis AL et le permis A.
Le permis AL ne s’utilise qu’en France et seulement sur le territoire français. Il concerne l’engin ayant une cylindrée maximum de 125 cm³ qui est destinée pour les adolescents de moins de 16 ans.
Le permis A est spécifié pour les engins dont la puissance dépasse les 34 chevaux, son btention est accordée aux personnes majeures.
Dans tous les cas vous devrez choisir une assurance moto!

1) Quelle démarche adopter?

Pour choisir votre assurance moto, obtenez auprès des assureurs le détail sur leur tarif, les prestations proposées, le montant de la franchise.
Notez par exemple que la franchise réduit aussi la prime lors des incidents : plus la franchise est élevée, plus la prime est réduite.
Il est donc utile d’analyser toutes les facettes de ces offres pour ne pas avoir de regret ultérieurement.

2) Les garanties à choisir pour votre assurance moto

Les assureurs proposent divers garanties comme:

  • garantie pour les pannes avec le remorquage de votre moto vers le garage le plus proche.
    Attention cette garantie n’est pas gratuite, la franchise sera toujours à payer.
  • garantie pour les accidents corporels du mototard (cette garantie est obligatoire)
  • garantie dommage matériel avec 2 options:
    Le contrat tout risque: L’assureur rembourse sans condition, peu importe qui est l’autre partie.
    Le contrat dommage collision: L’autre partie devra être connue pour que l’assuré soit remboursé.
  • garantie vol
  • garantie de la responsabilité civile.

3) Le bonus malus

Le Bonus – Malus ou encore coefficient de réduction/majoration s’applique à tous les véhicules et cycles de plus de 80 cm3.
Tous les automobilistes ont donc un Bonus. La cotisation à payer à chaque échéance annuelle est influencée par la baisse ou la hausse de ce coefficient qui reflète votre  » bonne conduite ».
Lorsque vous ne causez pas d’accident, vous bénéficiez d’un bonus et votre prime s’en trouve, normalement, diminuée, en revanche, si vous provoquez un accident, vous serez pénalisé d’un malus et vous payerez une cotisation d’assurance plus élevée.

Les compagnies d’assurance savent faire des offres très intéressantes via leurs publicités pour attirer de nouveaux clients, alors surtout prenez le temps de faire plusieurs devis et comparez les en regardant ce que l’assurance couvre exactement et les montants de remboursement.