Assurances voyages

Pour partir serein, voici quelques informations sur l’assurance voyage…

1) Qu’est ce qu’une assurance voyage?

Une assurance voyage est un contrat permettant de bénéficier d’indemnités pour des dommages que vous avez pu subir ou occasionner lors de votre voyage en France ou à l’étranger. L’assurance peut ainsi couvrir les frais occasionnés par l’annulation d’un
voyage, la perte de ses bagages, un accident ou des problèmes médicaux.

2) A qui dois-je m’adresser pour souscrire une assurance voyage?

Une agence de voyage : lorsque vous partez avec une agence de voyage, le plus simple et le moins coûteux est de souscrire au moment où vous réservez votre séjour un contrat assurance auprès de cette même agence. Elle est la plus apte à vous conseiller l’assurance qui correspond à votre voyage.

Votre compagnie d’assurance si elle propose des assurances voyages.
Si vous êtes assuré auprès d’une mutuelle d’assurance comme la Maaf, la Macif, Mutuelle Assurance, l’IMA ou la GMF, vous pouvez aussi souscrire une assurance assistance monde entier pour quelques euros de plus. Vérifier cependant bien les cas et garanties de votre contrat notamment sur la durée de votre voyage.

Votre banque : les banques proposent avec certaines cartes bancaires des assurances voyage. Cependant, il faut bien vous renseigner sur les conditions d’utilisation de ces assurances et les garanties qu’elles proposent

3) Pourquoi prendre une assurance voyage?

a) L’assurance voyage pour annulation de voyage.

La garantie annulation d’une assurance voyage prévoit de couvrir l’assuré si celui-ci subit un désagrément notable, un cas de force majeure lui imposant d’annuler son voyage. Son montant est généralement à peu près équivalent à 4% du coût total du voyage.

Dans la plupart des cas, les assurances annulation prennent en charge ces frais imposés par le voyagiste ou la compagnie de transport si le motif est couvert dans le contrat. Ceux-ci peuvent être minimes si l’annulation se fait trente jours avant le départ, mais ils peuvent être du montant du voyage si l’annulation se fait à deux jours de partir. Et si vous devez rentrer plus tôt, le voyagiste ne vous remboursera pas les jours non « utilisés »…

Parmi tous les motifs d’annulation, vous retrouverez généralement  dans les assurances voyages:

– le décès du voyageur ou d’un proche. Dans ce cas, le niveau de proximité avec l’assuré est déterminé dans le contrat.
– l’accident
– la maladie
– un sinistre matériel grave avec votre habitation ou votre véhicule
– le licenciement économique
– la convocation à un examen de rattrapage pour les étudiants
– une catastrophe naturelle se produisant sur votre lieu d’habitation ou sur le lieu de destination
– tout autre évènement aléatoire définit par le contrat (type attentat, mouvement populaire, guerre civile…)
– l’incorporation sous les drapeaux

Tous ces motifs peuvent activer la garantie avant même votre départ et vous permettre d’annuler à moindre frais, ou sans frais selon les contrats, votre voyage. Certaines garanties s’appliquent également une fois parti. C’est le cas notammentde maladie, d’accident ou de décès survenus sur place.

Moins connues, certaines garanties peuvent vous couvrir s’il arrive quelque chose à votre domicile pendant vos vacances.

Enfin, une garantie pouvant être proposée est celle d’un remboursement ou la possibilité de vous faire repartir dans les 24 heures si jamais vous avez raté votre vol!

b) La garantie accidents et maladies

Dans le cadre de votre voyage, vous pouvez être victimes de nombreux désagréments ou accidents. Mais faites attention, vous pouvez déjà disposer d’une assurance décès, invalidité ou maladie en dehors du cadre « exceptionnel » d’un voyage. Ca peut-être le cas dans un contrat multirisques habitation incluant une assurance « dommage corporels », un contrat « garantie des accidents de la vie » ou une assurance santé complémentaire, un contrat d’assurance décès ou invalidité, une « individuelle accident » qui vous couvre en cas d’accident ou un contrat obsèques. Ne payer pas en double!

Le point important est tout d’abord la portée de l’assurance. Vérifiez bien que le pays dans lequel vous vous rendez n’est pas exclu du contrat.
Ensuite, prêtez bien attention aux clauses (temps de séjour dans le pays, conditions d’activations des garanties) et le contenu des garanties, au niveau des indemnisations. N’hésitez pas à contacter votre caisse d’Assurance Maladie pour connaître les partenariats ou accords médicaux
existants entre les pays et les possibilités de prises en charge par votre caisse à votre retour.

En Europe, la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) couvre les frais médicaux à l’étranger. Demandez la auprès de votre caisse d’assurance maladie, au moins deux à trois semaines avant le départ. Elle permet une couverture immédiate. Par ailleurs, vos enfants doivent avoir une carte à leur nom, les TOM (territoire d’outre mer) sont considérés comme des pays étrangers !

c) L’assurance annulation ne vous permet pas d’annuler un voyage en cas d’épidémie

Attention les assurances ne couvrent pas les annulations pour cause d’épidémie.

Pour être plus précis, « l’épidémie » est une clause d’exclusion que l’on retrouve très souvent dans les conditions générales des contrats d’assurance voyage. Si les catastrophes naturelles peuvent vous permettre d’annuler un voyage et d’être indemnisé, une zone géographique
frappée par une épidémie ne vous donne droit à aucun dédommagement de la part de votre assurance annulation.

La réponse donnée est la suivante: « Ce sont aux voyagistes de prendre leurs responsabilités : si ils ferment la destination, ils vous proposent d’autres solutions ou vous indemnisent, sinon, vous choisissez d’y aller ou pas mais votre refus de partir ne concerne en rien l’assureur » selon Sabine Schirrer, Responsable marketing voyage chez Europ Assistance France.

Les assureurs se défendent en invoquant le fait qu’il leur est impossible de procéder tous les voyageurs à des remboursements si le phénomène prend une ampleur mondiale. Il vous sera souvent proposé de repousser vos dates ou de choisir une nouvelle destination.

d) Les garanties – Perte, vol ou détérioration des bagages

Si vous perdez vos bagages par exemple à l’aéoroport, le premier réflexe est bien sûr d’avertir la compagnie aérienne. Les transporteurs aériens
sont responsables de vos bagages qu’ils prennent en charge de l’enregistrement à la réception des bagages à l’arrivée, que les bagages aient été détériorés, volés ou perdus. Cette responsabilité est vraie pour le transport aérien mais moins pour les autres comme le train par exemple.

Les assurances des transporteurs offrent plusieurs possibilités comme l’acheminement de vos bagages à leurs frais ou des indemnisations forfaitaires en cas de perte ou de vol. En revanche ces indemnisationssont souvent plafonnées selon un forfait, ce qui signifie que cela ne prend pas en compte la valeur réelle de vos biens dans les bagages.

Des assurances « complémentaires » peuvent cependant être souscrites chez les agents de voyages ou auprès d’organismes spécialisés.

4) Derniers conseils

Lorsque vous parte en voyage n’oubliez pas de prendre avec vous:

  • Le numéro de téléphone de votre compagnie d’assurance et son adresse pour l’envoi de documents spécifiques en cas de problème.
  • Votre numéro d’assuré, cela vous permettra de gagner du temps auprès de votre assureur.
  • De bien demander des pièces justificatives comme:
    – certificats médicaux,
    – documents administratifs ou ceux relatant les détails concernant les circonstances du sinistre,
    – photos
    – factures
  • Et surtout effectuer vos démarches dans les plus brefs délais.