Les assurances entreprises

L’assurance professionnelle dans tous ses états

Dans leur déploiement au quotidien dans des activités professionnelles diverses, les individus sont soumis à des risques liés à la nature même des contrats qui sous-tendent lesdites activités. L’assurance apparait donc en effet comme le prix correspondant au risque de l’activité dans laquelle on exerce son métier. Ce prix dans la plus part des cas, dépend du secteur d’activité et du degré de survenance des risques. C’est dans ce sillage que l’assurance professionnelle se situe, et il s’avère important vu l’attrait et le caractère presque incontournable de ce type d’assurance dans la vie de tous les acteurs de l’entreprise, de faire une revue de ses critères de définition, et répertorier par la suite les types d’assurance professionnelle ainsi que leurs tarifs, de sorte que les usagers sachent à quoi s’en tenir au cas où ils sont confrontés à la situation de devoir faire un choix à propos.

Spécificités du tarif d’une assurance professionnelle

Bien que la notion d’assurance professionnelle semble répandue, il demeure aujourd’hui très rare de repérer les tarifs y relatifs que ce soient dans les magazines, les brochures ou même les sites web dédiés à la promotion des types d’assurance. Dans la pratique courante, le tarif d’une assurance dépend à la fois de la taille de l’entreprise, de son statut, du chiffre d’affaire, du secteur d’activité, des garanties proposées, des risques liés à l’activité de l’entreprise et du niveau des couvertures.

  • Taille de l’entreprise : en principe, lorsqu’on parle de la taille d’une entreprise, on fait référence à son nombre de salarié. Plus ce nombre est élevé, plus l’entreprise aura un montant dédié au règlement de l’assurance professionnelle faramineux.
  • Statut de l’entreprise : selon que l’on a affaire à une société unipersonnelle, une société anonyme ou une société à responsabilité limitée, le niveau d’activité est intimement lié au montant à prévoir pour l’assurance professionnelle.
  • Chiffre d’affaire : un chiffre d’affaire qu’il soit prévisionnel ou réalisé, a un fort impact sur la détermination du tarif de l’assurance professionnelle. Un chiffre d’affaire élevé expose l’entreprise à un degré élevé de risques, et donc à une assurance proportionnelle.
  • Secteur d’activité : une entreprise qui fait dans le BTP par exemple présentera à la fin un tarif plus élevé de l’assurance professionnelle qu’une autre qui exerce dans les prestations de services, même dans le cas où toute chose est égale par ailleurs.
  • Garanties proposées : un nombre significatif et complet de garanties augure une assurance professionnelle élevée.
  • Risques liés à l’activité de l’entreprise : de manière théorique, on suppose que le prix du risque que prend une personne pour se livrer à une activité professionnelle quelconque, a pour contrepartie l’assurance professionnelle, il va donc de soit qu’il existe une forte corrélation entre le niveau de risque encouru et l’assurance professionnelle y relative.
  • Niveau des couvertures : pour calculer le montant du tarif d’une assurance, on prend aussi en compte son plafond, le montant de la franchise, les exclusions de garanties lorsqu’elles existent.

 

Typologie et tarifs d’assurance professionnelle

On distingue plusieurs types d’assurance professionnelle, parmi lesquelles on peut citer :

  •  Le tarif d’une assurance association

De même que pour l’assurance entreprise individuelle, l’assurance association est déterminée sur la base des garanties souscrites, des risques auxquels s’expose l’association, ses obligations et ses responsabilités, les équipements dont se servent les acteurs de cette association, etc. Son montant se situe entre 40 euros à plus de 1000 euros par an.

  •  Le tarif de l’assurance entreprise individuelle

Sans assurance vous êtes directement responsable devant les tribunaux. En cas de faute vous répondrez de vos biens propres. Pour estimer le tarif d’une assurance entreprise individuelle, l’on se focalise sur le chiffre d’affaire qui est un indicateur crédible du niveau d’activité de l’entreprise et les garanties souscrites.

  1. Le secteur d’activité : il est des activités qui nécessitent des assurances plus exhaustives,
  2. Le type de garanties faisant l’objet de souscription : ces garanties sont variées. Il peut par exemple s’agir d’une assurance multirisque complète.

Pour ce qui est de son tarif, il est compris en règle générale entre 100 € et plus de 1000 € l’an.

  • Le tarif de l’assurance agricole

La taille de l’exploitation agricole est le principal facteur de détermination du prix de l’assurance agricole. Dans ce créneau, l’on note également les garanties souscrites. Le prix de l’assurance agricole tourne autour de 2000 €.

  • Le tarif de l’assurance profession libérale

Le calcul de l’assurance profession libérale dépend intimement de l’activité qu’on exerce, de l’occupation ou de la non-occupation d’un local professionnel, des garanties souscrites ainsi que du nombre de collaborateurs. Le prix de l’assurance profession libérale se situe entre 90 € et 500 €. Protection contre : L’incendie, Le vol et le dégâts des eaux ou des bris de Glaces…